Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Est-ce vraiment nécessaire d'avoir du matériel de jardinage chez soi ?

La question se pose. À l'heure où l'on parle, chaque propriétaire tente de trouver sur les sites ici et là ou en magasin un appareil motorisé faisant gagner toujours plus de temps. Est-ce vraiment nécessaire ? Avons-nous encore le temps, en temps qu'humain de cultiver et/ou entretenir une parcelle d'espace vert ?

Je pose le débat et pas des moindres. Avoir un morceau de terre, un joli jardin ou un potager est aujourd'hui un joli cadeau du ciel.

Parfait pour l'été lorsqu'il fait beau entre amis, avec le barbecue et autres petites friandises sociales comme un piscine hors sol etc. Mais avons-nous encore le temps de passer du temps dans nos jardins à labourer, enlever les mauvaises herbes et j'en passe ?

Il est clair que passer du temps à soigner ce petit espace si vitale en plein été est une tâche bien dure et qui pour la plupart des gens malheureusement passe à la trappe dès l'hiver présent.

Je vois de plus en plus d'amis qui se prémunissent d'appareils motorisés. Du scarficateur en passant par la tondeuse ou la débroussailleuse, tous ces appareils font aujourd'hui partie de notre quotidien et nous permettent d'accélérer la cadence en effectuant des tâches plus rapidement.

Mon avis est simple. À l'heure où notre société consomme de plus en plus rapidement, il nous faut trouver des raccourcis et trouver un moyen de faire de notre jardin un havre de paix en le soignant et ce le plus facilement et rapidement possible.

Mais voilà, j'ai eu tous ces "joujou" et aujourd'hui je n'en possède plus qu'un avec lequel je fais presque tout !

Entretenir avec un seul appareil motorisé mon jardin

La débroussailleuse, ou coupe-bordure si vous préférez, me permet d'entretenir mon jardin le plus simplement du monde. Vous mettrez un peu plus de temps à tondre votre pelouse mais de l'autre, vous ne vous baissez pas, vous n'avez pas de sac à remplir comme avec une tondeuse classique.

Opter pour un coupe-bordure c'est bien, encore faut-il savoir vers quel appareil se tourner.

Personnellement j'ai testé une panoplie d'appareils et dans ce type de matériel je ne vais malheureusement pas vous conseiller un coupe-bordure électrique mais un thermique.

Ici un bon site qui recense de bonnes débroussailleuses thermiques : https://debroussailleuse.eu/thermique/

En comparaison avec la plupart des modèles électriques, le manque à gagner est cruel en terme de puissance. Un modèle thermique fera donc un travail avec plus de punch, de quoi venir à bout de tout.

Essayez de vous prémunir d'une débroussailleuse complète

Lorsque vous allez faire l'achat d'une débroussailleuse thermique, vous allez avoir la possibilité, suivant revendeur et marques, d'avoir plusieurs systèmes de coupes.

Comme vous le savez sans doute, le premier outil de coupe d'un coupe-bordure, c'est un rotofil. C'est un fil plastique enroulé dans une bobine qui va permettre de faucher l'herbe.

D'autres systèmes existent comme la lame. Celle-ci peut être à 2 ou 3 dents, cela va dépendre du prix. Cet outil de coupe lié à la débroussailleuse va vous permettre de couper la mauvaises herbes, les petits troncs impossible à faire avec le rotofil.

Bref il existe une multitude d'atouts que d'avoir un engin pareil chez soi, personnellement j'arrive à tondre jusqu'à 600 / 800 m2 avec un coupe-bordure thermique.

Il y a de quoi faire !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.