Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les plantes grimpantes

  • La plantation de vos plantes grimpantes

    Ca y est, on y arrive! Vous avez choisi votre plante grimpante, vous avez étudié le sol, désormais il faut la planter.

    Lire la suite

  • La préparation du sol : quelques conseils

    Le terrain doit être préparé bien avant la mise en place.

    La situation une fois définie, on creuse un trou de 40 à 50 cm de profondeur, de préférence à l'automne. Si la terre est très argileuse (et donc compacte, difficile à cultiver, avec une capacité de drainage faible), ameublissez le fond de la fosse avec une pioche d'autres outils pointus, et ajouter des tessons de poterie de gravier pour faciliter le drainage.

    Dans le cas d'une vaste zone d'installation et d'un sol particulièrement argileux humide, on peut poser un drain à 50 ou 60 cm de profondeur.
    Il est également possible d'améliorer la structure du terrain en y incorporant du fumier bien décomposé ou une autre matière. Après quoi il faut niveler le sol, le tasser légèrement et le laisser reposer pour qu'il acquière structure et fertilité satisfaisante

  • Quel sol?

     

    Avant de planter des plantes grimpantes, vous vous demandez peut être quel sol est le plus riche et surtout le plus adapté à ces plantes.

     

    Il convient par ailleurs d'analyser le terrain disponible car d'une partie à l'autre d'un jardin, par exemple, la terre peut être différente.

    classes_vdt_1.jpg

    Les plantes grimpantes poussent avec vigueur et donnent en général le meilleur d'elle-même dans les sols riches en matières organiques est parfaitement drainés. Les espèces annuelles nécessitent une surface au sol moins étendu et plus fertile que les vivaces.

    Quand le sol renferme beaucoup de sable d'argile, on l'améliore en lui incorporant du compost ou tout autre matière organique bien décomposé. La plupart des plantes grimpantes n'ont pas d'exigences spécifiques en ce qui concerne le pH du sol et, dans certaines limites, se développent aussi bien dans une terre acide ou basique. Akebia Quinnata, Jasminum et Wisteria sinensis tolère un milieu basique, mais les feuilles de W. Sinensis peuvent jaunir

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas à dans les commentaires!

     

     

     

    Source de l'image : http://www.supagro.fr/ress-pepites/sol/co/4_1_StructureSol.html